Ateliers cinéma

Flyer du prochain atelier en mars 2019

ATELIER SUPER 8 AU CINEMA CDD!!!

Samedi 9 mars 12h-14h:

1. Rencontre avec les participants
2. Introduction de l’atelier
3. Démonstration de la caméra et des films SUPER 8
4. Échange d’idées de films et discussion
5. Mise en place du planning de pré-production, tournage et développement des films
6. Projections de films Super 8 réalisés lors du dernier atelier (Cuba)

Rencontres individuelles (dimanche 10-vendredi 15 mars):

1. Aide à l’écriture et développement du scénario
2. Coaching de mise en scène et écriture avec langage cinématographique (penser le son et l’image)
3. Aide à la production et organisation du tournage
Horaires:
Dimanche 10
Lundi 11
Mardi 12
10h30 – 11h30
14h – 15h
14h – 15h
12h00 – 13h00
15h15 – 16h15
15h15 – 16h15
16h30 – 17h30
16h30 – 17h30
Mercredi 13
Jeudi 14
Vendredi 15
14h – 15h
14h – 15h
15h15 – 16h15
15h15 – 16h15
15h15 – 16h15
16h30 – 17h30
16h30 – 17h30
16h30 – 17h30

Samedi 16 et dimanche 17 mars:

Tournage des films à l’extérieur accompagnés d’un tuteur: 4 heures par film
Horaires:
Samedi 16 mars
Dimanche 17 mars
9h-13h
9h-13h
14h-18h
14h-18h

Vendredi 22 et samedi 23 mars:

Développement des films dans la chambre noire accompagné des tuteurs:
1h par film
Horaires:
Vendredi 22 mars
Samedi 23 mars
13h30-14h30
10h-11h
13h-16h
11h30-12h30
16h30-17h30

Dimanche 24 mars 20h:

Projection publique des films réalisés durant l’atelier!!!
Le prix par inscription* s’élève à 250 chf 
* (un film de 3 minutes et coaching compris).
Un film peut être réalisé par une ou deux personnes. 
———————————————————————————————–

Accompagnateurs et tuteurs de l’atelier:

Nicolas Candido
Nícolas Candido est né à Niterói (Rio de Janeiro). Après des études de Sciences politiques à l’université “Federal do Estado do Rio de Janeiro” (UNI- RIO) boursier du programme PIBIC para en tant qu’assistant de doctorat de la politologue Clarice Gurgel.
En 2013 il intègre “la universidad de cine” (FUC) à Buenos Aires, en spécialité réalisation, où il a suivi des cours de sociologie avec la journaliste et scénariste Beatriz Sarlo (Centro Cultural San Martín, C.A.B.A).
En 2014 il intègre l’Ecole Internationale de Cinéma et Télévision de San Anto- nio de Los Baños (EICTV, Cuba) et spécialité scénario et suit des cours avec le scénariste reconnu Eliseo Altunaga et l’écrivain cubain Francisco Lopéz Sa- cha. En 2017 il obtient le diplôme de cette même école.
Début 2018 il publie le poème “tan geri ne” dans la revue “garupa”, qui réunit des auteurs qui se positionnent sur des questions émergeantes au Brésil.
En mai 2018 il co-organise un atelier de cinéma pour enfants et enseigne l’écriture du scénario. Cet atelier est appuyé par l’UNESCO et par les fonds de développement de l’ambassade suisse (COSUDE).
À partir de juin 2018, il est le scénariste de la série “Amores Cubanos” en col- laboration avec le prestigieux scénariste brésilien Orlando Senna et la réalisa- trice Alice de Andrade.
Laura Gabay
Née à Genève. Réalisatrice et productrice. Etudie la sociologie et socio-économie. 2011-13 Programmatrice du festival Ecran-Mobile. 2013-15 Co-directrice de Courtoujours. 2014 présidente des jurys des jeunes à Vision du réel. Collaboratrice dans plusieurs festivals (Filmar en América Latina, Festival International du Film de Fribourg et Festival du Film et Forum International sur les Droits Humains). le  cinema à la HEAD-Genève (Haute école d’art et de design) Genève et à la EICTV (Escuela Internacional de Cine y TV) à Cuba (spécialisation réalisation documentaire).  En 2018, réalise le court-métrage « Viento dulce salado » et produit un atelier de cinéma pour enfants à Cuba. Elle collabore à  l’atelier de film Super 8, soutenu par le colectif SUPER OFF (Brésil).
Davide Tisato

Davide a eu un premier contact avec l’univers du cinéma à 18 ans, en travaillant come opérateur dans le « Kino Rosenthal » à Heiden en Suisse. Cet éveil fascinant avec le projecteur et le matériel  filmique en 35mm lui ont poussé à commencer à faire des pièces de video-art durant son temps libre. Grace à cela, il a connu les deux artistes suisses Frank et Patrik Riklin. Avec eux il a eu une riche collaboration entre 2011 et 2015. Pendant ces années il a mis en pratique le savoir théorique et des méthodologies d’investigation apprises durant ses études de sociologie pour faire des recherches pour les projets de ces artistes.

Fasciné par le ciné etnográphique, il a réalisé en 2013, avec l’appui de l’ISCTE, le court documentaire « 441-Costa da Capárica ». En 2014 il a mené une recherche sur la vie d’un sans-abri en le  filmant durant une semaine. A partir de son master en Master 2 « Observation et analyse sociologiques du changement social et des actions collectives » il a réalisé deux ethnographies de 3 et de 6 mois en 2016 et 2017 sur le temps d’attente des demandeurs d’asile qui ont amené à la publication d’articles. Pendant la même période, il a organisé et réalisé l’intervention  « Monumento Migrante » pour le musée d‘histoire et d‘ ethnologie de St. Gallen en Suisse. La vidéo qui documente l’action a été montrée au congrès d’anthropologie «Arte e Politica Reloaded? O dereito à cidade» organisé par le CRIA (Centro em Rede de Investigação em Antropologia) du 5 au 8 juin 2016, à Lisbonne. Durant ses études de master en Documentaire de création à l’EICTV il a collaboré dans courts-métrages produits par d‘autres étudiants et contribué dans un atelier d‘inititiation cinématographique pour des enfants à Cuba. En Octobre et Novembre il produit et réalise un atelier de cinema financé par la DDC. Actuellement il est en train de monter un documentaire filmé à Cuba.

Une réponse sur “Ateliers cinéma”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code